Autrement vu…

Enoncer le christianisme différemment

La délivrance de notre corps?

Posted by Philippe Lestang sur 15 juillet 2008

Mon expérience de la mise au point de documents au sein de comités m’a montré que l’on fait parfois une modification à un texte pour éviter une difficulté que l’on a repérée, et on ne s’aperçoit pas que la nouvelle rédaction crée une autre difficulté éventuellement plus grande.

Tel est me semble-t-il le cas pour Romains 8,23 où la traduction liturgique dit: « Nous attendons notre adoption et la délivrance de notre corps ».

Interprétation banale pour un auditeur: le chrétien attend d’être délivré de son corps… Or ce n’est pas du tout de cela dont il s’agit, mais de la rédemption de notre corps (trad. Segond et Jérusalem), ou encore de la délivrance pour notre corps (TOB).

L’auditeur comprendra que le corps est quelque chose dont il faut être délivré… Que le corps est mauvais.
Il est vrai que Saint Paul dit au chapitre précédent (7,24): « Qui me délivrera de ce corps qui appartient à la mort » (TOB). Mais le contexte est particulier, et Paul ne dit pas « Qui me délivrera de mon corps » mais de ce corps qui

La réflexion chrétienne considère que le corps n’est pas un simple vêtement, que l’on peut remplacer par un autre: c’est tout l’homme qui est appelé au salut.

Ne cherchons pas à être délivré de notre corps, mais acceptons-le et « glorifions » le…

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :