Autrement vu…

Enoncer le christianisme différemment

« Une juive devenue croyante »?

Posted by Philippe Lestang sur 16 juillet 2008

Le chapitre 16 des Actes des Apôtres parle d’un disciple nommé Timothée, « fils d’une femme juive croyante ». Plusieurs traductions précisent même « fils d’une juive devenue croyante », alors que le mot « devenue » ne figure pas dans les manuscrits.

Il y a là un problème de fond, car les juifs sont eux aussi des croyants! C’est pourquoi d’autres traductions choisissent de dire: « une juive devenue chrétienne ».

Le mot « croyant » a certes un sens précis dans les Actes, mais au delà de la fidélité au texte, il faut tenir compte du sens actuel des mots, et de la sensibilité de nos frères juifs.

Ce texte me paraît donc choquant, comme je l’ai déjà signalé dans mon analyse d’un certain nombre de passages de la traduction liturgique.

Il me revient à l’esprit que des responsables du judaïsme ont demandé il y a quelques années aux chrétiens quand ils se décideraient à (je cite de mémoire) « enlever du Nouveau Testament les passages antisémites ». Cette demande, bien que compréhensible, m’avait surpris, car un chrétien pense évidemment qu’on ne peut pas modifier les textes.

Mais à la lumière de l’exemple ci-dessus je comprends mieux ce qui est possible: exprimer en langage d’aujourd’hui ce que signifie exactement pour nous chacun des passages en cause.

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :