Autrement vu…

Enoncer le christianisme différemment

« Dieu donne à qui il veut » ?

Posted by Philippe Lestang sur 20 septembre 2017

Je lis dans un livre récent d’Adrien Candiard (« Quand tu étais sous le figuier » Cerf 2017, p.72) :

« L’amour de Dieu est un cadeau, qu’il donne à qui il veut« .

Insupportable ! Est-ce cela que je veux annoncer à mes amis non chrétiens, ou à mes amis chrétiens dans la peine?
Ce n’est pas ainsi que je vois Jésus, et sa relation avec ses disciples. Il est vrai qu’Adrien Candiard donne surtout, dans le texte ci-dessus, des exemples du Premier Testament. Mais quand-même…

Il ne faut pas confondre l’amour de Dieu et la perception que nous avons, à un instant donné, de cet amour. Que nous ayons l’impression, à un moment donné, que Dieu ne se donne pas à nous, ne signifie pas que c’est vrai. Je suis convaincu que Dieu, comme Jésus, n’est qu’amour. Cela ne signifie pas qu’il nous manifeste toujours sa présence. Jésus n’était pas non plus toujours présent auprès de ses apôtres. Que connaissons-nous de l’au-delà et de la façon dont il se manifeste à nous? Mais ce n’est pas à nous de prétendre pouvoir dire, comme dans la phrase ci-dessus, ce que Dieu veut.

Le cadeau, l’amour, il est là. Mais nous avons du chemin à faire pour comprendre ce qu’il est, et entrer dedans, en vivant cet amour.

Que Dieu ne supprime pas les épreuves, pour faire de nos vies un jardin de roses, c’est évident. Que Dieu n’ait pas supprimé le mal sur terre, c’est clair aussi.

Alors, approchons-nous de Jésus, même si quelquefois nous vivons notre foi dans les ténèbres.

P.S.: Si on parle, non plus des croyants, mais de l’ensemble des hommes, et si on se demande par exemple pourquoi tel ou tel n’a pas été « touché par la foi » (il faudrait trouver une meilleure expression), je reprends la comparaison avec Jésus: il n’a pas parlé à tous les hommes, et c’est l’église, maintenant, qui a la charge de transmettre. Jésus n’a pas – de mon point de vue et pour reprendre l’expression d’Adrien Candiard – « donné le cadeau de son amour à qui il voulait »: à X et pas à Y. L’itinéraire de chacun est différent; et ceux qui n’ont pas découvert l’amour de Dieu sur cette terre le découvriront après, j’en suis convaincu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :